Recrutement - Ad Libitum Conseil

Les services RH des entreprises rencontrent des difficultés de recrutement liées essentiellement à 3 facteurs.

L’analyse de ces facteurs met en lumière, au moins pour l’un d’entre eux, la difficulté des entreprises à maîtriser leur marque employeur. C’est-à-dire à déployer une communication digitale performante.

Le nombre d’emplois à pourvoir atteint un niveau record dans les entreprises de plus de 10 salariés. Cependant, la DARES Analyses publie un bulletin rapportant que les employeurs considèrent que 17 % des recrutements réalisés entre septembre et novembre 2015 se sont avérés difficiles. Trois types de difficultés sont mis en avant par les recruteurs. Premièrement, l’inadéquation entre le profil des candidats et leurs attentes. Deuxièmement,  le manque de candidatures reçues. Troisièmement, les caractéristiques du poste proposé (rémunération insuffisante, quotité de travail…). Ces difficultés s’accroissent dans certains secteurs et pour les niveaux de qualification élevés.

Ce constat incite les employeurs à mettre en œuvre des actions pour assouplir leurs exigences initiales. Résultat des courses : pour les recrutements difficiles, l’employeur déclare qu’il ne recruterait pas la même personne si c’était à refaire (dans 30% des cas), tandis que ce n’est le cas que dans un recrutement facile sur six (17% des cas).

Ces chiffres interrogent sur la capacité de nos entreprises à développer une marque employeur attractive, à cibler les bons réseaux et les bons canaux pour les atteindre ?

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.